Carnet de route

Dômes de Miage descente par Armancette

Sortie :  Dôme de Miage du 05/04/2014

Le 06/04/2014 par Annette

Voici une course qui se sera faite désirée, 2 fois abandonnée les années passées à cause de la météo.
Cette fois-ci le créneau s'annonçait parfait, il l'a été!
La barre était placée un peu plus haute car le refuge des Conscrits étant complet nous avons dû partir de Tré la Tête et rajouter 1/3 de dénivelé le grand jour (1700m au lieu de 1100m)
Mais nous avons eu d'excellentes conditions, un peu de neige fraiche le samedi, regel dans la nuit seulement à très haute altitude.
Dimanche matin quand nous avons démarré à 4h30, le ciel à 2000m était encore couvert
Partis du refuge de Tré la tête skis aux pieds, il a fallu rapidement quitter les skis et finalement nous avons rechaussé en bas du "mauvais pas" descendu quasiment sans s'en apercevoir (déjà il faisait nuit) dans la neige molle.
La remontée du glacier de Tré la Tête fut franchement intime (10 skieurs logés à Tré la Tête) très douce et paisible dans la lumière naissante avec juste quelques millimètres de poudre pour éviter les couteaux.
2 heures plus tard nous rejoignait la file des skieurs hébergés aux Conscrits (du moins les plus tardifs), finie l'intimité...
Le soleil nous a frappés de plein fouet au bout du glacier, au tournant vers le Col de Dômes.
Nous avons mis les skis sur le sac et chaussé les crampons dans la petite pente peu après le col  pour faire comme tout le monde (disons que le passage était encombré) mais on aurait pu déchausser au pied de l'arête 20 m plus haut.
L'arête des Dômes était d'une grande beauté pour nous ce dimanche, étincelante sous le soleil, joliment tracée en poudre compactée.
Arrivés au sommet à 3700m à 12h. Pile l'heure de manger, vue à 360°, dont la légendaire arête de Bionnassay, le dôme du Gouter, le Mont Blanc, à quelques centaines de mètres.
Après une des plus belles arêtes des Alpes la plus belle descente des Alpes... nous avons donc plongé!
Ce n'est rien de le dire, la 1ere pente est en effet la plus raide et la plus impressionnante à mon avis. 400 ou 500m avec des passages à 40°. La neige était bonne, d'abord une croute bien portante en haut puis rapidement 15-20cm de poudre très vaguement croutée dans le plus pentu, excellente, avec même encore des parties vierges grâce aux chutes de la veille ou de la nuit.
Ensuite la grande traversée un peu transformée, pas verglacée du tout, donc aisée.
Puis une petite pente raide, toujours en poudre trafolée (pour le vocabulaire, voir Thierry), suivie de quelques goulets et talus.
La neige se faisait ensuite de plus en plus humide au fil de la descente, sans toutefois tourner à la "grosse soupe"(il était donc environ 13h30).
Disons que la neige était vraiment bien jusqu'à 2000m à cette heure là.
Détail étonnant. Nous avons vu très peu de skieurs dans la descente, tellement c'est vaste.

Grande journée sur glacier, grands espaces, grand ski, déjà en bas!
Nous prenons notre ticket pour l'an prochain... même depuis Tré la Tête.

Avec Sandra,Thierry, Pascal, Fred, Fabrice, Emmanuel, Annette

CLUB ALPIN FRANCAIS VILLEFRANCHE SUR SAONE

IMPASSE REVIN
69400  VILLEFRANCHE SUR SAONE
Contactez-nous
Tél. 04 74 62 04 59
Permanences :
jeudi 19:30-21:00 en septembre 18 - 21 h Accueil téléphonique du lundi au vendredi heures de bureau
Agenda