Carnet de route

Grimpe en Seynes !

Le 31/05/2016 par Caroline

Que font la plupart des grimpeurs en mal de cailloux en plein hiver ? Beaucoup s’enferment dans une salle et s’échinent des heures durant à faire la queue  devant des voies embouteillées au possible, se broutant les doigts sur des prises en résine mal nettoyées et respirant un air vicié, saturé de magnésie.

Les plus malins ou les petits chanceux résidant dans la vallée du Rhône, comme nous, partent tout de même grimper en extérieur car ils connaissent bien les petits coins à l’abri du froid hivernal.

Seynes est située sur les contreforts sud du mont Bouquet, dans l’arrière pays nîmois, et c’est LA falaise d'hiver par excellence malgré le fait qu'il y ait pas mal de résurgences après les grosses pluies. Pour les secteurs surpeuplés,nous n’avons pas eu de souci mais attention tout de même aux weekends ensoleillés car c'est aussi la falaise sur laquelle se ruent tous les grimpeurs rhône-alpins quand il fait mauvais chez eux et ça peut faire du monde ! Ce week-end là par exemple, les trois-quarts de notre gîte étaient squattés par nos copains du CAF de Lyon.

Pour le broutage de doigt par contre, on n’a pas pu y échapper. A Seynes, vous aurez droit à toutes sortes de préhensions :  trous, réglettes, gouttes d'eau, fissures, concrétions, colonnettes … sur un calcaire 4 étoiles, gris et compact et surtout à l’abrasivité légendaire, de celle qui te tue les doigts en moins de temps qu’il ne te faut pour crier «prends moi sec !!!! ». Vous êtes prévenus !

Donc, alors que partout en France tout le monde grelottait en cette fin de mois de février, nous nous grimpions plein sud quasiment torse nu. Bon, pas les filles bien sûr,  juste les garçons, ne rêvez pas trop, on n’était pas à Kalymnos non plus !

Voici quelques secteurs que nous avons fréquentés avec les jeunes du groupe espoir ainsi que quelques voies que nous avons particulièrement appréciées :

Liaison et José : bien pour commencer à se chauffer au petit matin après quatre heures de route. Ces deux secteurs proposent un très beau rocher, avec des voies dans le 7 sur la partie de gauche et dans le 6 à droite pour José. A Liaison, nous avons particulièrement aimé Le corps sage des fées, 5B, en voie de chauffe, puis Acide formique, 5C, et Conchita, 6B+. Nous avons continué la première journée avec les très abrasives mais néanmoins magnifiques, Fusion symbolique, 6B et sa voisine sans nom en 6C.

Pour nous finir, nous sommes partis à la découverte du secteur Nouveau monde. La première partie du secteur est réservée à "l'élite" avec des voies mythiques comme Dinosaure, 8A+, ou Tube neural, 6C+, magnifique cheminée faite de concrétions. L'extrême droite du secteur, Symphonie du nouveau monde, est plus abordable. Les petits jeunes mais costauds du club ont tenté quelques run dans Dinosaure sans toutefois pouvoir atteindre la crête du monstre.

Nous avons eu bien chaud ce premier jour et le lendemain nous avons cherché un petit coin à l’ombre. Nous sommes partis vers le secteur Princesse. Les voies y sont plus courtes que celles de la veille, avec des départs en dalle et des sorties plus raides. A l’abri des chênes verts, nous avons pu travailler et enchainer des voies comme Princesse, 5C, Le retour des choses, 6A, et des voies plus sérieuses comme Danse érotique, superbe dalle à trou en 6B, Les risques en tous genres, magnifique 6C un peu morpho au milieu. Marco partira même à la découverte de l’ « Environnement professionnel », 7A+.

Après ces exploits, nous avons regagné Villefranche tout fourbus et tout bronzés, ravis de ce week-end ensoleillé et surtout hyper convivial. Une mention particulière pour monsieur Gilles Arnaud qui nous a chaleureusement accueilli dans son gîte « La maison carrée » à Saint Denis du Gard. Le RV est pris pour l’hiver prochain !

CLUB ALPIN FRANCAIS VILLEFRANCHE SUR SAONE

IMPASSE REVIN
69400  VILLEFRANCHE SUR SAONE
Contactez-nous
Tél. 04 74 62 04 59
Permanences :
jeudi 19:30-21:00 en septembre 18 - 22 h Accueil téléphonique du lundi au vendredi heures de bureau
Agenda